Loading...

Lekor Fabien, 28 An, Retrouve A Pamplemousses: Foul Play Ou Overdose ?

«Monn perdi mo piti. Mo pa kwrar Fabien inn kit mwa inn alé koumsa.» Deomantee Bhoyrub, la mère d’Adler, peine à retenir ses larmes. Ce dernier âgé de 28 ans aussi connu comme Fabien, a été retrouvé mort sur un terrain en friche à proximité de sa maison vendredi 27 janvier dans la matinée. Cet habitant de Cité EDC, Pamplemousses, portait plusieurs égratignures sur le corps. Une couverture a aussi été retrouvée sur les lieux. L’autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane a attribué le décès à un œdème pulmonaire, probablement causé par une overdose.

Comment le jeune homme s’est-il retrouvé sur les lieux ? Selon nos recoupements, Adler Bhoyrub aurait demandé Rs 1 000 à sa concubine jeudi soir pour aller jouer aux cartes et s’acheter des boissons alcoolisées. Il avait l’habitude de sortir la nuit et finissait toujours par rentrer à la maison. Mais pas cette fois-ci…

Au domicile des Bhoyrub, c’est la tristesse et l’incompréhension. Selon Deomantee Bhoyrub, aussi connue comme «Dadoune», hier, comme chaque matin, elle attendait que la concubine de Fabien, qui habite une rue plus loin, vienne déposer leur enfant chez elle à six heures. Toutefois, ne la voyant pas arriver après une quinzaine de minutes, la grand-mère de 45 ans a décidé de récupérer son petit-fils elle-même. C’est là qu’elle a appris que son fils n’était pas rentré à la maison.

«So madam inn dir mwa Fabien pa ankor rant lakaz dépi yer swar.» Et ce sont des voisins qui ont fini par l’informer que le cadavre de son fils a été retrouvé. «Ils m’ont dit de venir tout de suite, qu’on avait retrouvé Fabien mais que vu son état je ne pouvais pas le voir», explique Deomantee Bhoyrub, la voix tremblante d’émotion.

Un homme sans histoire

Toutefois, cette mère de trois enfants ne comprend pas comment son aîné s’est retrouvé avec des blessures. Selon un habitant, «il a dû faire une chute».

Adler Bhoyrub était un «homme sans histoire», qualifié de gentil et de serviable. Dans la cité, famille, voisins et amis parlent de lui comme un garçon qui n’a jamais eu de problèmes. Feroza Ghislain, une voisine, a été l’une des dernières personnes à lui parler. «Mo ti dir li vinn tay lerb kot mwa, li ti dir mwa samdi sir. Li pa ti enn mové dimounn.» Le jeune homme cumulait de petits boulots. Les journées de ce petit agriculteur consistaient à s’occuper des légumes qu’il cultivait sur un petit lopin de terre. Il avait aussi une petite ferme. Il a récemment décroché de l’emploi comme ferrailleur dans une grande compagnie et a confié sa ferme à sa mère.

Était-il accro à la drogue ? Selon un habitant de la localité, c’était le cas depuis quelque temps. Ce que récusent les proches du jeune homme (voir encadré). D’ailleurs, l’un deux affirme que le jeune homme était sportif.

Adler Bhoyrub venait de fêter ses 28 ans le 20 janvier. Il laisse derrière lui un garçonnet de cinq ans. Ses funérailles auront lieu aujourd’hui.

La famille évoque un foul-play

Ils récusent les résultats de l’autopsie qui indiquent qu’Adler Bhoyrub a fait une overdose. Amis et proches affirment que la victime n’avait aucune addiction ni de mauvaise fréquentation. «Mo pa pou kav dir nannié lor la mwa. Mo pa koné. Mem si li ti ladan, ou kwrar li ti pou dir mwa ?» lâche sa mère. Selon elle, c’est la première fois que son fils a quitté la maison toute une nuit. Et d’ajouter qu’elle n’a jamais vu son fils en mauvaise compagnie. Par ailleurs, des hématomes étaient visibles sur la dépouille de Fabien. Il avait aussi le visage gonflé..

Loading...

Comments

comments