Loading...

Mont-Choisy: Satyam “Kan nou ti dan delo nou lapo inn koumans grate ziska sa inn vinn insiportab”

Y aurait-il un problème sur l’une des plages les plus fréquentées de l’île ? Des baigneurs se sont plaints de terribles démangeaisons après avoir passé un certain moment dans l’eau. Ils se sont rendus à l’hôpital le lendemain, où il a été confirmé qu’ils souffraient bien de  ‘skin rash’   et non de morsures.

Satyam allègue avoir subi des démangeaisons de la peau après une baignade dans la mer de Mont-Choisy. Il y avait passé la journée du 8 janvier en compagnie de ses proches. Il raconte qu’après avoir passé environ une heure dans l’eau, il a commencé à se sentir mal à l’aise. En fait, soutient-il, le problème a commencé à peine une quinzaine de minutes après qu’ils sont entrés dans l’eau. Ses camarades et lui ont éprouvé l’envie de se gratter, surtout sur la partie supérieure du corps. Cependant, croyant que cela allait passer, ils ont continué à nager.

« Après 45 minutes, la démangeaison est devenue insupportable », avance Satyam. Ses proches et lui sont sortis de l’eau pour aller se rincer à l’eau douce. Après quelques minutes, l’envie de se gratter a rapidement diminué. Intrigué, Satyam a demandé à d’autres membres du public s’ils avaient éprouvé le même problème. Ils devaient répondre par l’affirmative.

Satyam raconte que le lendemain, son jeune cousin et lui ont développé une irritation de la peau. Il affirme que c’est la première fois qu’il ressentait une telle chose. Ils se sont rendus à l’hôpital Victoria pour un examen. On leur a confirmé que c’était bien une irritation de la peau et non une morsure par une créature marine.

Menant sa petite enquête, Satyam a découvert qu’il y a un système de traitement des eaux usées au nord de Mont-Choisy/Grand-Baie, de près de dix kilomètres de la plage. Se peut-il que le système lâche des eaux non traitées ou inadéquatement traitées dans la mer, en conséquence de quoi le lagon de Mont-Choisy est pollué, se demande-t-il.

La rédaction de Xplik ou K est entrée en contact avec le directeur de la Beach Authority, le Dr Dhuneeroy Bissessur. Ce dernier a déclaré qu’il enverrait dans les plus brefs délais une équipe sur place pour vérifier l’origine du problème.

Lieu prisé par les touristes

Nous avons aussi parlé au président du conseil de village de Pamplemousses, Dhiraj Sookur. Il nous a déclaré que même si ce problème concerne en premier lieu la Beach Authority et le conseil de district de Rivière-du-Rempart, il allait dépêcher une équipe sur place puisque c’est un problème très grave si les craintes de Satyam sont fondées.

Située au Nord-Ouest de l’île, Mont-Choisy possède l’une des plus belles plages de la région avec son sable fin et son lagon turquoise. Elle est un endroit privilégié par les amoureux de la mer. Comme la plage est protégée contre le vent, qu’il n’y a pas de rochers et de coraux, c’est un endroit idéal pour se baigner. Elle est aussi très prisée par les touristes.

La plage de Mont-Choisy s’étend de Pointe-aux-Canonniers à Pointe-aux-Piments, en passant par Trou-aux-Biches. Les habitués aiment s’y rendre pour faire la sieste et profiter de la chaleur du lagon. Un lagon décrit par les observateurs comme une immense piscine.

On rapporte que cette plage est la destination préférée des touristes lors d’un voyage en famille. Ce qui joue encore en sa faveur, c’est qu’aucun hôtel ne vient déranger le calme et la sérénité du coin.

Loading...

Comments

comments