Loading...

[Vidéo] Noyade: la dernière sortie de Sweta; “Mo ti dir li pa bizin alé”

17 heures hier, mardi 3 janvier. La scène est déchirante à l’hôpital du Nord. Les cris empreints de douleur de trois jeunes filles accompagnent la sirène d’une ambulance. Ce sont les cousines de Reena Neerputh, 21 ans, qui éclatent en sanglots. Elles viennent d’apprendre que la jeune femme, aussi connue comme Sweta, une habitante de Gonsam Lane, Poudre-d’Or, s’en est allée tragiquement. Elle est morte noyée hier lors d’une sortie avec sa famille maternelle à Mont-Choisy.

Pour les cousines de Sweta, encore en leur tenue de bain et avec du sable collé aux pieds, l’immense tristesse se mêle à l’incompréhension. Comment une sortie pour fêter le Nouvel An en famille a-t-elle viré au drame? «Nou tou ti pé nazé ansam. Tou inn ariv telman vit. Li ti ankor pé respiré kan inn tir li. Dir li révini», crient-elles, alors que des proches tentent tant bien que mal de les consoler.

Quelques instants plus tard, les parents de Sweta les rejoignent. Terrassés par la douleur d’apprendre qu’ils ne reverront plus leur fille unique, les parents s’effondrent en larmes. «Mo ti dir li pa bizin alé», lance le père, anéanti. Sweta était la benjamine d’une fratrie de deux.

Video:

Un témoin de la scène, Noorina Saib, est revenu sur le moment du drame et explique que deux personnes se sont retrouvées en difficulté à la plage de Mont-Choisy, Sweta et une de ses cousines. C’était aux alentours de 16 h 30. Si la cousine a pu être sauvée in extremis, Sweta, elle, a eu moins de chance. «Les garde-côtes ont extirpé le corps de l’eau», confie Noorina Saib, toujours sous le choc. «Ils ont tenté de la sauver, en vain.»

À Gonsam Lane à Poudre-d’Or, au domicile des Neerputh, l’oncle de Sweta, Dhruvanand Neerputh raconte avoir appris la terrible nouvelle au téléphone. «Mo konn li dépi li ti baba. Li ti enn tifi bien cool», s’est-il remémoré en refoulant à peine ses émotions. «Elle venait de réussir ses examens à l’université. C’est une fille qui ne sortait que très rarement. Elle restait plus souvent à la maison et était très attachée à sa mère.»

Les funérailles de la jeune fille auront lieu aujourd’hui.

Loading...

Comments

comments